Les médias ont connu une baisse sans précédent de -11,4% de leur activité en 2020

Selon le baromètre unifié du marché publicitaire (BUMP), réalisé chaque année par France Pub, Kantar et l’Irep, les médias ont connu une baisse sans précédent de -11,4% de leur activité en 2020, pour réaliser un chiffre d’affaires total de 13,337 milliards d’euros.

En ce qui concerne le périmètre des 5 médias (télévision, cinéma, radio, presse, publicité extérieure) avec internet, le marché régresse de -9,4% en 2020.

Le digital des médias télévision, radio et presse affiche une baisse très contenue à -2,4% en 2020 par rapport à 2019, soit 423 millions d’euros, et si on y ajoute le DOOH (Digital Out Of Home) particulièrement affecté par la crise en 2020, la baisse est de -15,2% soit 545 millions d’euros.

« Tous les médias mesurés dans le périmètre IREP sont en régression, il s’agit d’une répercussion directe de la crise sanitaire qui a affecté la dynamique du marché publicitaire. Dans ce contexte baissier, certains médias tirent mieux leur épingle du jeu en fonction de la nature de leur média, de la structure de leur portefeuille publicitaire, et de l’incidence des périodes de confinement qui ont été plus ou moins impactantes selon les médias. » expliquent les trois partenaires, qui parient toutefois sur un fort rebond du marché en 2021.

source : https://www.irep.asso.fr

Laisser un commentaire

Previous Post

Jimmy Touzelet, Facebook : « En étant branché à notre API, Mobsuccess a gagné en précision pour son client GIFI »

Next Post

L’Autorité de la concurrence ne prendra pas de mesure « conservatoire » contre Apple

Related Posts
%d blogueurs aiment cette page :