Déconfinement réussi avec +62% de trafic en magasin

cheerful multiethnic women with shopping bags walking out of store

Les consommateurs ont été au rendez-vous de la réouverture des commerces dits « non essentiels ». Qu’ils soient implantés en centre-ville ou dans des centres commerciaux, les magasins ont vu s’amorcer le rebond des ventes. Les employés n’ont pas caché, non plus, leur satisfaction de reprendre leur travail.

« La première journée (mercredi 19 mai, NDLR) a été très bonne », constate Yohann Petiot, directeur général de l’Alliance du commerce, organisation qui regroupe 760 grandes enseignes et 26.000 points de vente d’équipement de la personne, de Zara au Printemps. 

« Selon notre panel, Retail Int, l’activité a été supérieure de 155 % à celle enregistrée le même jour de 2019, avec une hausse du trafic de 62 % ». 

Un exploitant de magasin témoigne : « Cela a été comme un samedi de décembre. Reste à savoir si le rebond est l’effet d’un rattrapage ponctuel ou s’il durera ? Pour les commerçants, la fête des mères du 31 mai devrait entretenir la frénésie des achats. 

Après cette date, ils comptent sur les soldes d’été. Ils doivent démarrer le 23 juin. Les commerçants indépendants ont demandé un report, afin de continuer à vendre à pleines marges. Les grandes enseignes veulent écouler leurs stocks. Le gouvernement doit trancher ce mercredi ou ce jeudi. Un compromis pourrait être trouvé sur la date du 30 juin. Les commerçants sont en revanche hostiles à la « territorialisation » évoquée par Jean Castex. « Il faut que les soldes créent un élan général », argumente Gontran Thüring.

Laisser un commentaire

Previous Post
crop woman with shopping bags walking on street

Les soldes d’été reportées au 30 juin ?

Next Post

Total déploie le Click and Collect dans une centaine de stations service

Related Posts
%d blogueurs aiment cette page :