42% des Français combinent commerce et e-commerce

person in black jacket using a laptop

Le e-commerce français a gagné en maturité depuis 1 an. La quasi-totalité des grands acteurs ont déployé leurs offres et services sur les canaux digitaux et les consommateurs ont augmenté leurs achats en ligne. Si la contrainte était le moteur initial, le choix s’est installé chez nombre d’entre eux.

Parmi les changements provoqués par la crise sanitaire, l’étude GfK « REC e-commerce » révèle que :

  • Sur les marchés EQM, la part des acheteurs exclusifs en ligne (35%) est aujourd’hui supérieure aux exclusifs magasins (24%). À noter cependant que la combinaison Magasin/Internet rassemble toujours la majorité des acheteurs français (42%)
  • 75% des Français de 15 ans+ ont réalisé au moins 1 achat en ligne depuis mars 2020 et parmi eux, 16% étaient totalement novices. Les univers Produits ayant le plus recruté de nouveaux e-shoppers sont le Bricolage, les outils de Jardinage et l’Electronique grand public.
  • Parmi les e-shoppers, 18% ont modifié leur mode de collecte, à la grande faveur de la livraison à domicile (2/3 d’entre eux). A noter aussi une hausse de la fréquence d’achat pour plus de 40% et des intentions d’achat online plus hautes chez les néo-eshoppers dans les 12 prochains mois.

« Le parcours d’achat est aujourd’hui résolument omnicanal. Ainsi, les Français combinent très naturellement les sources d’information, utilisent plusieurs devices et alternent visite de sites et magasins au cours de leur parcours d’achat. De plus, ils attribuent très distinctivement des forces propres à chaque canal et e-marchand et réalisent leurs achats en fonction, commente Cassandra Viennot, consultante GfK Consumer Intelligence.

Actuellement, la livraison est le mode préféré des e-consommateurs français, tout univers de produits confondus. Cependant, l’étude GfK REC e-commerce révèle un potentiel intéressant du Click and Collect, utilisé par 35% des e-shoppers.

D’un côté, la baisse progressive des risques sanitaires va fluidifier l’accès aux magasins. De plus, le Click and Collect est d’avantage pratiqué sur des univers produits à valeur moyenne à haute, comme le Bricolage/Jardinage, le Petit-Electroménager et le High-Tech.

https://itrnews.com/articles/190686/e-commerce-un-potentiel-interessant-pour-le-click-and-collect.html

Laisser un commentaire

Previous Post
waze

Waze est devenu le média des automobilistes

Next Post

Monop’ dévoile un magasin autonome au coeur de Paris

Related Posts
%d blogueurs aiment cette page :