Quel sera l’avenir post Covid du commerce ?

woman holding card while operating silver laptop

Le retour de la fréquentation des commerces physiques après la Covid-19

Plus de la moitié des consommateurs français ont déploré le manque de lien social lié aux achats dans les commerces depuis le début de la pandémie, ce chiffre passant à 58 % chez les milléniaux et à 56 % chez la génération Z. Pourtant les données de l’étude indiquent que l’engagement accru en faveur du commerce électronique se maintiendra et qu’il pourra se poursuivre pour l’année à venir. 1 acheteur sur 5 déclare continuer à faire plus d’achat en ligne dans les prochains mois contre 12 % qui veulent réduire les achats sur internet.

La technologie favorisera le retour des acheteurs dans les commerces

 La Gen Z et les milleniaux deviennent moteurs de la demande de technologie en magasin. 3 consommateurs de la génération Z sur 10 et 2 consommateurs milléniaux sur 10 affirment qu’ils se rendraient dans des magasins dotés d’un miroir connecté. Et un consommateur sur trois utiliserait cette fonction si elle était disponible en magasin. Même au sein des générations plus âgées, la demande est importante et continue d’augmenter. Pour les consommateurs, les détaillants doivent investir en priorité dans ces solutions tout en définissant les bonnes combinaisons pour améliorer l’expérience d’achat.

Le mobile, vecteur de connexion entre les marques et les consommateurs tout au long du parcours d’achat

Le mobile est le canal d’achat préféré d’un consommateur français sur quatre, et plus de la moitié des consommateurs de la génération Z et des milléniaux déclarent ne jamais faire de shopping sans utiliser leur mobile.57 % des acheteurs français répondant de l’étude s’accordent à dire qu’ils utilisent leur mobile en magasin pour comparer les prix. 28 % des consommateurs de la génération Z déclarent même qu’ils feraient un détour pour se rendre dans un magasin qui proposerait un service leur permettant de scanner les produits avec leur mobile pour en savoir plus. Plus de 4 acheteurs français sur 10 déclarent que le fait de ne pas voir, toucher et essayer les produits est le facteur déterminant qui les dissuade d’acheter en ligne.

Vers une généralisation de la RA (Réalité Augmentée)

L’étude prévoit que d’ici moins de cinq ans, nous assisterons à une augmentation de 35 % (de 23 % en 2021 à 31 % en 2025) de la proportion d’acheteurs français de la génération Z à utiliser la RA avant d’acheter un produit. Plus important encore, 56 % des consommateurs français qui ont utilisé la RA lors de leurs achats affirment que cela les a encouragés à faire un achat

Les détaillants doivent se préparer à l’économie virtuelle

Près d’un consommateur français sur deux envisagerait d’acheter un produit virtuel, ce qui laisse présager une expansion importante de l’économie virtuelle au cours de la prochaine décennie

Les plateformes de revente renforcent leur position en tant qu’alternative crédible

En France, 43 % des consommateurs ont déjà acheté et vendu quelque chose par l’intermédiaire d’une plateforme de revente. 39 % des consommateurs répondants déclarent rechercher régulièrement des options de seconde main lors d’un achat important. Beaucoup font le choix de revendre pour réduire les déchets, 55 % des consommateurs français de la Gen Z et les milléniaux s’inquiètent de l’impact environnemental des achats en ligne.

https://www.e-marketing.fr/Thematique/retail-1095/etude-barometre-2205/Breves/Comment-avenir-commerce-dessine-362501.htm

Laisser un commentaire

Previous Post

Le Live Streaming pourrait peser près de 20% du E-commerce chinois dès 2023

Next Post
happy woman jumping with shopping bags

Mode : 12 chiffres clés pour maîtriser les enjeux de 2021

Related Posts
%d blogueurs aiment cette page :