Rebond de +33% pour le marché publicitaire au premier semestre

Selon une nouvelle étude du « BUMP », le baromètre unifié du marché publicitaire réalisé par Kantar, France Pub et l’IREP, le marché publicitaire affiche un solide rebond de +33,3% au premier semestre 2021, pour atteindre 7,150 milliards d’euros.

Sur le périmètre observé par l’IREP (télévision, cinéma, radio, presse, publicité extérieure, courrier publicitaire, imprimés sans adresse), qui inclut les recettes digitales des médias (télévision, radio, presse et publicité extérieure), les recettes nettes publicitaires totales s’élèvent à 3,546 milliards d’euros, en forte progression de +25,7% par rapport au 1er semestre 2020, cependant ce marché reste en retrait de -13,5% par rapport au 1er semestre 2019.

«  Les isa (imprimés sans adresse) montrent une forte hausse de +41,9% vs S1 2020, mais restent encore en retrait du S1 2019 à -17,1%. Le courrier publicitaire se redresse ce semestre à +15,7% par rapport au S1 2020, mais reste en régression par rapport au S1 2019 à -18,9%. » précisent les trois partenaires.

A l’inverse, les recettes nettes digitales (search, display, social et autres leviers) mesurées par l’Observatoire epub SRI-UDECAM réalisé par Oliver Wyman sont de 3,834 milliards d’euros présentant une croissance +41,9% rapport au 1er semestre 2020.

« L’accélération de la croissance du digital est largement imputable au trio Google-Facebook-Amazon (+50% vs +26% pour les autres acteurs), mais aussi à l’évolution des pratiques liées à la digitalisation de l’économie, amplifiant potentiellement le périmètre du BUMP. » estiment le BUMP.

Laisser un commentaire

Previous Post
technology computer head health

Le contexte publicitaire augmente la mémorisation de près de 40 %

Next Post

Mobsuccess sera présent à la Paris Retail Week 2021

Related Posts
%d blogueurs aiment cette page :