Les Shoppers français aiment leurs magasins

Dans le cadre du Siec 2021 qui ouvre ses portes cette semaine, une étude révèle que les magasins physiques ont toujours la cote auprès des Français. Ainsi, les courses restent une source de plaisir pour 1 Français sur 2 et ils sont reconnaissants envers les magasins pour les efforts qui y ont été réalisés pour garantir des visites sûres pendant la pandémie.

92% d’entre eux font leurs courses du quotidien en hypermarchés ou en supermarchés, 33% dans des commerces de bouche, 27% en proxy, 19% en Drive et 7% en livraison à domicile.
Les magasins sont appréciés par les shoppers pour l’espace de liberté qui leur est laissé, que ce soit dans le choix des produits (important pour 91% des shoppers), dans la variété des produits (important pour 85% des shoppers) ou dans le fait de pouvoir voir et toucher les produits (important pour 72% des shoppers).

Ce large choix est propice aux décisions d’achat en magasins et aux achats plaisir : 88% des Français déclarent décider d’au moins une partie de leurs achats une fois en magasin (chiffre similaire à 2019 et 2020). Ce chiffre est intéressant à mettre en perspective avec l’utilisation de la liste de courses.

Si les shoppers sont toujours attachés à leur liste de courses (79% en font une avant leur venue en magasin), seulement 15% s’y tient strictement. Les motivations pour s’en écarter : excepté un oubli, il s’agit souvent de l’envie de profiter d’une promotion découverte en magasin (59%) ou d’une envie nouvelle une fois sur place (59%), preuve que tout se décide en magasin.


Les shoppers sont également reconnaissants envers les magasins pour les efforts qui y ont été réalisés pour garantir des visites sûres pendant la pandémie. La crise sanitaire et les mesures prises n’ont pas dégradé l’expérience en magasins pour 8 shoppers sur 10, certains d’entre eux estimant même que l’expérience est améliorée (41%). La majorité trouve également que les magasins font davantage attention à l’hygiène, il en résulte un sentiment de sécurité grandissant. Cette sécurité n’est pas opposée à la convivialité qui est un critère important dans l’expérience en magasin pour 2 shoppers sur 5.

Alors que pour certains, la crise du Covid a eu un effet négatif sur leur budget (3 Français sur 10 ont l’impression d’avoir vu leur budget baisser depuis l’apparition du Covid), même sous pression, les courses restent une dépense prioritaire. Seuls 23% des shoppers envisagent de faire des économies sur l’alimentation et les boissons et 20% sur l’hygiène. L’intention de faire des économies est en revanche plus importante sur les dépenses high-tech (37%), le sport (35%), les sorties (32%) et l’habillement (32%).

Quand les shoppers comptent leurs budgets pour les courses, leur marge de manœuvre reste stable par rapport aux années précédentes. Ils sont 46% à déclarer faire leurs courses à 10 euros près en 2021, chiffre similaire à celui de 2020 (45%).

Laisser un commentaire

Previous Post

Le temps passé dans les applications en croissance de près de +30 %!

Next Post
woman sitting on sofa while looking at phone with laptop on lap

Le mobile représente 69% du temps passé sur internet

Related Posts
%d blogueurs aiment cette page :